Le PAS en 12 points : REVENUS EXCEPTIONNELS (8/12)



8. Les revenus exceptionnels

Les employeurs n'ont pas à prendre en compte les revenus exceptionnels de leurs salariés (indemnités de rupture du contrat de travail, de clientèle, de cessation d'activité, prestations de retraite servies sous forme de capital, sommes perçues au titre de la participation ou de l'intéressement...).

Cette qualification est de la seule responsabilité du contribuable qui devra identifier ces revenus lors de sa déclaration de revenus 2018.

Par exemple, un salarié bénéficiaire d'une prime de départ à la retraite devra modifier le montant des revenus portés dans la case "traitements et salaires" de sa déclaration.

#REVENUSEXCEPTIONNELS #PAS

Article le plus lu
Articles récents