ECS, COST-KILLER DES CHARGES SOCIALES DOIT CESSER SON ACTIVITE ... La fin du cost-killing

ECS, Expert des Couts Sociaux, a passé 20 ans à expertiser les charges sociales.

Objectif : faire des économies sur les charges sociales dans toute forme d’entreprises… Nos clients, même si on essaie de s’en défendre, nous titre de cost killer !

 

La logique de cost killing à tout crin est dépassée.

Les outils d’optimisation restent insuffisants.

 

Mais, ne vous méprenez pas. Je ne suis pas en train d’écrire ni même penser qu’aucune vigilance ne doit porter sur les charges… au contraire, c’est bien plus alarmant aujourd’hui qu’il y a 20 ans.

 

La démarche de cost killing connaît au moins deux limites.

 

La première   tient à l’absence de sens donné. La réduction des coûts sur les charges sociales n’est plus la conséquence de décisions de collaborateurs soucieux de l’intérêt général. Elle devient la Stratégie en tant que telle. Créer du cash à partir des cotisations sociales. 9 sociétés sur 10 paient bizarrement toujours trop de charges sociales, et 8 bulletins de salaire sur 10 sont toujours aussi erronés. Faute aux logiciels, au paramétrage … à cette surabondance législative.

 

La seconde  limite tient à la logique de court-terme que sous-tend le cost-killing. Une approche coût du travail construite dans une stratégie de pilotage de la masse salariale s’inscrit bien plus à moyen/long terme. Le cout de la masse salariale produit ses conséquences tout au moins l’année N. On s’en tient au budget …parfait. Mais c’est sûrement oublier les incidences sur les années suivantes. La retenue à la source, qui sera bientôt appliqué, n’y changera rien.

 

La logique de cost killing est dépassée parce que réductrice. On est contraint de poser ce constat et d’agir aujourd’hui pour s’adapter à cette double contradiction :

  • Les entreprises paient trop de charges sociales…

  • Aucun outil n’existe permettant de payer les justes cotisations dans ce maquis législatif et réglementaire… à priori.

 

ECS, cost killer des charges sociales doit donc cesser son activité.

 

Cette décision nous paraît pragmatique et stratégique en même temps.

 

Pragmatique, car le modèle économique du cost killing s’est réellement dégradé ces derniers temps. Les administrations ralentissent et instruisent les demandes de crédit dans des délais très critiques.  On ne va pas se mentir, dans cette conjoncture difficile, faire des économies sur les charges sociales devient un pratique très fragilisée et excessivement relative. Cette situation va-t-elle perdurer en 2016… en 2017 ? À l’heure actuelle, disons que rien ne nous laisse espérer un« retour à la normal ».

 

Allons donc vers l’option stratégique. Nous avons décidé d’arrêter sur une note satisfaisante. Nous pensons que ces vingt années auront été plus que positives. La suite utile du cost killing s’inscrit tout naturellement dans un autre concept du « Faire des Economies ». Il s’agit de s’organiser pour « Faire des Economies responsables,  partagées et incontestables».

 

Nous créons Groupe Social et Sociétal (G2S)  et  vous apportons ce qui n’a jamais été proposé

  • Nous mettons à disposition de tous les « best pratices » : « Le guide des économies sur les charges sociales ».       20 ans de pratiques d’économies sur les charges sociales dans un guide. Tout ce qui n’a jamais été écrit sera consigné dans cet ouvrage.

  • Nous organisons une communauté d’Experts constituée de professionnels en entreprise, vous, et les experts externes. On vous donne la parole et on communique. Une conférence annuelle sur « Les économies sur les charges sociales ». Des alertes Economiques sont organisées.

  • Groupe Social et Sociétal construit les Indicateurs de performance de la masse salariale et du cout du travail. Sur le papier, les  indicateurs n’ont rien de révolutionnaire. Pour qu’ils deviennent pertinents, ils doivent être massclusifs. Et pour réussir, ces indicateurs doivent intégrer les données de milliers de salariés et de centaines de sociétés. Le big data doit être organisé au service du 1er et unique rating financier et extra-financier du cout du travail des entreprises : le triple A financier social des entreprises.

 

Objectif :

  • Payer les justes cotisations sans servir de banquier aux administrations. Dans 3 ans, les entreprises ne devraient plus faire de demande de remboursement sur leurs cotisations sociales. Les dispositifs d’optimisation des charges sociales doivent être accessibles et applicables pour tous les bénéficiaires.

  • Vous devez savoir, maintenant, ce qu’une réforme ou un dispositif jurisprudentiel pèse sur votre masse salariale sur l’exercice en cours et les années à venir.

Please reload

Please reload

Article le plus lu

Le PAS en 12 points : LES EXCLUS DU PAS (7/12)

September 12, 2018

1/3
Please reload

Articles récents
Please reload