top of page

Fraude Fiscale vs Fraude Sociale : Des Avancées Majeures en 2023 dans la Lutte Contre ces Fléaux en France


Introduction Éclairante 

Le gouvernement français, sous la houlette du Premier ministre Gabriel Attal et du ministre des Comptes publics Thomas Cazenave, a présenté des résultats impressionnants dans la lutte contre deux types de fraudes cruciaux : la fraude fiscale et la fraude sociale. Bien que distinctes, ces deux formes de fraude impactent significativement les finances publiques et la justice sociale. 

 

La Fraude Fiscale : Un Combat contre l'Évasion des Taxes 

En 2023, le fisc a atteint des records en réclamant plus de 15 milliards d'euros aux particuliers et entreprises suite à des contrôles fiscaux. Ce combat contre la fraude fiscale concerne principalement les tentatives d'évasion fiscale, l'omission de déclaration de revenus ou de biens, ainsi que la manipulation de comptes pour réduire illicitement les impôts dus. 

 


Source : Les Échos / DGFIP


La Fraude Sociale : Traque du Travail Dissimulé et Abus des Prestations 

Du côté de la fraude sociale, les organismes sociaux ont détecté plus de 2 milliards d'euros de fraudes. Cette lutte cible le travail non déclaré (travail au noir), la perception indue d'allocations (comme les allocations familiales ou l'assurance vieillesse), et les employeurs qui ne s'acquittent pas correctement de leurs cotisations sociales. 



Des Résultats Encourageants dans la Lutte contre la Fraude Sociale 

Gabriel Attal a particulièrement mis en exergue les succès dans la détection et le recouvrement des fraudes sociales. L'Urssaf a par exemple réalisé pour 1,2 milliard d'euros de redressements. La détection des fraudes dans les prestations de l'Assurance Maladie a également connu une hausse significative. 

 

Surfacturations et Actes Fictifs : La Fraude en Santé 

La fraude dans le secteur de la santé, notamment par des professionnels de santé, a été un autre point de focus. Le gouvernement a mis en évidence les cas de surfacturation ou de facturation d'actes fictifs, soulignant l'importance de cette lutte pour la préservation du système de santé. 

 

Réactions et Perspectives 

Bien que certains, comme la députée LFI Charlotte Leduc, critiquent la priorisation de la fraude sociale, le gouvernement maintient un cap ferme sur la traque de toutes formes de fraudes. L'objectif est clair : assurer une justice fiscale et sociale tout en protégeant les finances publiques. 

 

Conclusion 

Les résultats de 2023 dans la lutte contre la fraude fiscale et sociale marquent un tournant décisif pour le gouvernement français. Ces efforts soulignent l'engagement envers un système fiscal et social plus équitable et transparent. 

Comentarios


Article le plus lu
Articles récents
bottom of page