Chiffres INSEE : Le coût horaire de la main-d’œuvre en France


Par Antoine Luciani, division Salaires et revenus d’activité, Insee


Résumé :

En 2012, en France métropolitaine, un salarié coûte en moyenne 51 839 euros par an à son employeur dans les entreprises de dix salariés ou plus. Rapporté au nombre d’heures effectivement travaillées, le coût du travail est légèrement inférieur à 34 euros de l’heure. Il est le plus élevé dans la production-distribution d’électricité et de gaz et dans les activités financières et d’assurance, où la proportion de cadres est forte. Le coût horaire est le plus faible dans l’hébergement-restauration, qui emploie une main-d’œuvre peu qualifiée et bénéficie donc davantage des allègements de cotisations sur les bas salaires. Le coût horaire moyen dans un établissement dépend largement de la composition de la main-d’œuvre par catégorie socioprofessionnelle, quotité de temps de travail et âge ; il augmente aussi avec la taille de l’entreprise.

L’essentiel du coût provient des salaires et traitements bruts (65 %) et des cotisations sociales patronales (31 %). Entre 2008 et 2012, en moyenne, le coût horaire du travail a augmenté de 2,3 % par an en euros courants dans l’industrie et les services marchands, pour une évolution générale des prix de 1,7 % par an.

Retrouvez tous les chiffres et analyses sur le site de l'INSEE

Sommaire :

  • Un coût horaire un peu plus élevé dans le secteur privé

  • Le coût horaire moyen varie fortement selon le secteur

  • Le coût du travail augmente avec la taille de l’entreprise

  • Le coût horaire dépend avant tout des caractéristiques de la main-d’œuvre

  • Un coût supérieur en Île-de-France, toutes choses égales par ailleurs

  • La rémunération brute représente en moyenne presque les deux tiers du coût

  • De 2008 à 2012, le coût horaire a crû de 9,4 % en euros courants dans l’industrie et les services principalement marchands

Source : INSEE


Article le plus lu
Articles récents